bandeau 1


Lettre d'information :

Vente frauduleuse de calendriers SICTOM

Des personnes se présentent pour vendre des calendriers au nom des agents du SICTOM.

Les agents du SICTOM ne vendent aucun calendrier.

Le livre "Corbelin: d'hier et aujourd'hui"

Disponible à la vente au prix de 20€, directement à la médiathèque ou sur commandeLivre corbelin
à l'agence postale communale ou à la mairie aux horaires d'ouverture habituels.

Coupures d'électricité

Enedis a prévu de réaliser sur le réseau de distribution des travaux qui entraîneront une ou plusieurs coupures d’électricité le 9 novembre 2017 de 08h30 à 11h30.

Quartiers: 351-447 avenue des Frères Guiguet, Bois Vion, 141 rue Pompeien Piraud, 868 route du ginard, La Porte

  • 23 Nov 2017

    Rain 14°C 10°C

  • 24 Nov 2017

    Scattered Showers 12°C 8°C

Quelques dates clés

 

Années 1700
De 1790 à 1801

CORBELIN chef-lieu de canton.

 

 
 

1792
Remise à la municipalité des registres curiaux par l’abbé LAPIERRE, dans la nouvelle
maison commune (le premier registre date de 1675)

 

 
 

Années 1800
An 8, le 8 thermidor (8 juillet 1800)
L’arbre de la Liberté est mis aux enchères par Claude FALATIEU, Adjoint. Vente interrompue par les citoyens (l’arbre coupé est utilisé pour les réparations de l’église).

 

 
 

1807
Vote de l’assèchement des marais communaux
(les marais avaient été concédés par LOUIS XIV au Maréchal de Turenne en 1668).

 

 
 

1827
Rattachement du hameau de TIZIEU à la commune de CHIMILIN.

 

 
 

1832
Translation du cimetière de l’église vers un terrain situé dans la partie Nord-Est du Champ de Mars actuel.

 

 
 

1843
Abattage de 2 tilleuls, place de l’église (vendus aux enchères).

 

 
 

1869
Création d’un marché hebdomadaire (le mercredi).

 

 
 

1872
Création d’une commission pour la construction des halles.

 

 
 

1873
Réception des travaux des halles.

 

 
 

1890
Installation du premier pharmacien, M. GUICHARD.

 

 
 

1892
Installation du premier médecin, M. Paul BERNARD.

haut de page

 
 

1893
Début des travaux pour ouverture de la route vers Pont-de-Beauvoisin

 

 
 

(route du Tram, puis RD 82).

 

 
 

1896
Ouverture de la rue Neuve, actuelle avenue de la Soie.

 

 
 

1899
Ouverture de la rue du Champ de Mars (chemin du cimetière à Bibouliay).

 

 
 

Années 1900
 

 

 
 

1900
Création d’un nouveau cimetière à Bibouliay.

haut de page

 
 

1901
Vote d’une concession d’éclairage électrique pour le village
(électrification des hameaux  en 1926).

 

 
 

1902
Installation du réseau téléphonique.

 

 
 

1903
Projet de construction mairie-groupe scolaire.

 

 
 

1905
Laïcisation de l’école de filles.

 

 
 

1906
Le tramway est déclaré d’utilité publique.

 

 
 

1908
Construction de la gare.

 

 
 

1909
Mise en service de la ligne ferroviaire LA TOUR DU PIN-LES AVENIERES.

haut de page

 
 

11 septembre 1910
Inauguration de la mairie et du groupe scolaire.

 

 
 

1910
Démolition de l’ancien bâtiment école/mairie.

 

 
 

1915
Hôpital de guerre installé dans les locaux de l'école publique. La classe se déroule à mi-temps dans les cafés du village réquisitionnés à cet effet.

 

 
 

1924
Inauguration du monument aux Morts.
Construction du pont de la Corneille
(marais, en limite des communes CORBELIN/LES AVENIERES).

 

 
 

1929
Projet d’alimentation  collective en eau potable (source de Paladru).

 

 
 

1933 à 1935
Fermeture définitive et déclassement de la ligne ferroviaire du tramway.

 

 
 

1945
Premières femmes  élues au conseil municipal
(Mmes Henriette ALLEMAND et Germaine DAYOT).
Enlèvement de la statue placée sur la mairie (risque d’accident).

 

 
 

1950
Installation d’une sirène dans le campanil
 de la mairie.

 

 
 

1952
Le comice agricole est reporté à 1953
pour cause d’épidémie de fièvre aphteuse dans tout le canton.

 

 
 

1953
Fin des extractions de tourbe dans les marais communaux.

 

 
 

1956
Nouvelle horloge et électrification des cloches de l’église.

 

 
 

1960
Mise en place d’un ramassage des ordures auprès des particuliers volontaires.

haut de page

 
 

1962
Ouverture des douches municipales (fermées en 1979).

 

 
 

1965
Ouverture de la piscine municipale

 

 
 

1969
Arrachage du dernier platane de la place de la mairie pour agrandissement, revêtement et création de parkings.

 

 
 

1973
Démolition de la gare.

 

 
 

Démolition de l’usine-pensionnat DONAT et construction
d’un bâtiment avec logements et commerces.

 

 
 

1989
Plantation de l’arbre de la Liberté (un tilleul) sur le parking J.Brosse.
Inauguration du musée municipal François GUIGUET.

haut de page

 
 

1991-1992
Aménagement d’une zone d’activités et création du S. I. V. U. EVRIEU/LA RIVOIRE.
Démolition partielle de l’ancienne usine Donat et de sa cheminée.
Réalisation d’un deuxième court de tennis.(inauguré en 1993)

 

 
 

1993
Réhabilitation de la mairie sur deux étages et informatisation des services.
Création de jeux de boules sur le Champ de Mars.

 

 
 

1996
Construction de vestiaires au complexe sportif J. Dupraz.
Identification des rues du centre-village.

 

 
 

1997-1998
Aménagement du centre-village
(pose de candélabres, giratoire, création de trottoirs et parkings…)
Déplacement de la fontaine du Clos du Prieuré sur la place du Campanil.
Mise en place des points d’apport volontaire pour le tri sélectif des déchets.

 

 
 

1999
Restauration de la croix du Guillermard.
Pose du buste de François Guiguet au Clos de l’ancien Prieuré

 

 
 

Années 2000
  Aménagement du parking Joseph Brosse
(revêtement, pose de bordures, plantation de 22 platanes…).
Réhabilitation de la friche industrielle Donat pour construction d’une médiathèque municipale.

 

 
 

2001
Le 1er Janvier : adhésion à la Communauté de Communes « LA CHAINE DES TISSERANDS » regroupant Les Abrets, La Bâtie-Montgascon, Corbelin, Fitilieu et Saint-André-le-Gaz.
Le 3 Février : inauguration de la Médiathèque LES RONDIERS
(friche industrielle DONAT).
Restauration des puits du Saint-Martin et de la rue des Chalands
Travaux pour desserte gazière
Comice agricole à Corbelin (les 1 et 2 Septembre)
Construction d’une salle sportive et socio-éducative : démarrage du chantier

 

 
 

Samedi 29 mars 2003


La nouvelle salle a été inaugurée en présence de M. André VALLINI, président du Conseil général, M. Serge REVEL conseiller général du canton et M. Alain MOYNE-BRESSAND député. Plus de 700 personnes ont découvert ce nouvel équipement subventionné à hauteur de 32% par le Conseil Général (coût total : 1,9 million d’euros).

Surface : 2000 mètres carrés, aire de jeu de 44 mètres sur 22 mètres.

Capacité d’accueil : 1000 personnes , gradins de 150 places

Scène de 15 mètres de long, cuisine, bar spacieux avec version intérieure et extérieure, vestiaires-douches, locaux techniques…

 

 
 

Vendredi 21 décembre 2007


Le premier étage de la médiathèque « Les Rondiers est inauguré pour devenir « Espace culturel Marie-Josèphe Lénault » en hommage à celle qui fut conseillère municipale de 2001 à 2007, mais aussi bénévole active à l’ADMR et à la médiathèque.

Sa famille, ses amis, ses anciens collègues de travail, les membres de l’A.D.M.R, des présidents d’associations, le personnel communal, les bénévoles de la médiathèque étaient présents pour cet hommage émouvant. Petite-nièce du peintre François Guiguet, Marie-Josèphe était passionnée de peinture, de lecture et de musique. Personne discrète mais toujours à l’écoute des autres, elle laisse un grand vide chez tous ceux qui l’ont connue. Nous garderons d’elle le souvenir d’une grande dame appréciée pour son honnêteté, son engagement et son sens de l’intérêt général.

Plaque dévoilée le 21 décembre 2007 en hommage à Marie-Josèphe LENAULT Le premier étage de la médiathèque : espace « Marie-Josèphe Lénault »