bandeau 1


Lettre d'information :

Coupure d'électricité

Des travaux vont être réalisés le jeudi 18 mai 2017 de 8h à 12h :

Quartiers ou lieux-dits : 64, 204 Impasse des Rivoires. 82, 236 Route de Sieur Portin. Rte Nationale 75. 519, 623, 983, 636, 688, 982, 1012 Route de la Porte. 353 Route du Timon. Impasse du Bois de l'Arène. La Porte. 3, 163, 30 Route de la Grande Serve. Ils occasionneront des coupures d'électricité.

Coupure d'électricité

Des travaux vont être réalisés le mercredi 17 mai 2017 de 8h30 à 10h30 :

Quartiers ou lieux-dits : LA CHEVRE 55, 149, 384 Route du Saut du loup et LA BARDELIERE  2, 196, 210 Route de la Bardelière.
Ils occasionneront des coupures d'électricité.

  • 26 Apr 2017

    Scattered Showers 11°C -1°C

  • 27 Apr 2017

    Partly Cloudy 11°C 0°C

Quelques personnages célèbres

 

 

Jacques FALATIEU

Né à CORBELIN le 13 décembre 1759.

Le curé Falatieu entre dans la clandestinité pendant la tempête révolutionnaire pour continuer à exercer son sacerdoce et finit par quitter son village natal. Plusieurs fois arrêté, puis emprisonné, il ne cède pas à la pression révolutionnaire. Les persécutions religieuses terminées, il se retrouve en charge d'un service paroissial important à Miribel-les-Echelles.

Jacques Falatieu meurt le 23 mars 1841. La place de l'église porte aujourd'hui le nom de ce prêtre réfractaire, devenu personnage légendaire.

 

 
 

 

Pompéïen (Jean-Claude) PIRAUD

Né à Corbelin le 16 août 1846.

On retiendra de ce personnage aux talents multiples sa passion pour les aérostats. Inventeur infatigable malgré les échecs, il construit des engins volants en s'inspirant du vol des oiseaux et des chauve-souris. Il nomme ses maquettes « Pompéïen » tout comme le cabinet dentaire qu'il ouvre à Lyon avec son épouse. En 1883, il connaît la notoriété avec la construction d'un ballon ovoïde « L’Espérance » qui vole sur 150 kilomètres. En 1900, il reçoit une médaille d'argent pour un aéronef qu'il présente à l'Exposition Universelle de Paris. Il meurt en 1907.

Une voie communale passant devant sa maison natale porte désormais le nom de rue « Pompéïen Piraud ».

 

 
 

 

François GUIGUET

Artiste peintre, né à Corbelin le 8 janvier 1860.

Voir musée municipal François GUIGUET.

 

Jules GUIGUET

Né à Corbelin le 11 novembre 1861.

Frère du peintre François Guiguet, il fut élève à l'Ecole des Beaux-Arts de Lyon. Il se distingua comme lauréat du concours d'Art et Décoration de la Chambre de Commerce en 1885. En 1890, il créa sa maison d'ameublement d'Art à Grenoble. Sculpteur reconnu, on lui doit la décoration de la célèbre pâtisserie Pelloux-Prayer à Aix Les Bains.

haut de page

Joseph GUIGUET

Né le 10 mars 1891 à Veyrins.

Neveu du peintre François Guiguet, ce pionnier de l'aviation de chasse fut à la fois un brillant pilote et un mécanicien ingénieux.

Pilote de la célèbre escadrille des Cigognes pendant la guerre de 1914-1918, il fut décoré de la Légion d'Honneur par le Président de la République, Raymond Poincarré. Gravement blessé au cours d'une mission au-dessus des lignes allemandes, Joseph Guiguet revient à Corbelin. C'est alors qu'il fonde l'Union des Mutilés et Anciens Combattants (UMAC) et en devient président. Il fut par la suite architecte, inventeur et mécanicien. Il meurt en 1979.

 

Marcel GUIGUET

Né le 25 février 1901 à Corbelin.

Neveu du peintre François Guiguet et frère cadet de Joseph Guiguet, il se distingue lui aussi par un esprit inventif hors du commun. Créateur de la Société M. G. C. (Moto Guiguet Corbelin), il est l'inventeur en 1929 d'un prototype avec réservoir ovoïde en alpax, puis d’un moteur 600 cm3 avec cylindres inversés en 1939. On retrouve sur ces engins l'emblème de la célèbre escadrille des Cigognes. Marcel Guiguet participe à de nombreuses courses motocyclistes sous le pseudonyme de « Marguit ». Par la suite, il se reconvertit dans l'industrie mécanique. Il s'éteint le 20 juin 1987.

Lors de la foire de mai 1995, le Comité des Fêtes présente une moto M. G. C. acquise et restaurée grâce à une souscription.

L’avenue des Frères Guiguet rend hommage à ces deux autodidactes. La portion corbelinoise de la RN 75, dénommée ainsi, marque l'entrée et la sortie du village. C'est aussi en bordure de cette route qu'étaient situées les maisons qu'habitaient les deux frères.

Les 6, 7 et 8 septembre 2002, ont eu lieu à Serres (Hautes-Alpes) la 5e rencontre internationale des motos M. G. C.

haut de page

 
 
PLUS PRES DE NOUS…
 
 

 

Maurice TAVANT

Né le 16 Novembre 1936, Maurice TAVANT remporta le titre de champion d’Europe de boxe dans la catégorie des poids légers. Le combat se déroulait à Lyon, au Palais des Sports de Gerland le 9 Octobre 1965. Il opposait Maurice TAVANT au boxeur italien Franco BRONDI. Ce dernier fut mis K.O au troisième round.

Le lendemain, le nouveau champion dont les parents résidaient au hameau de Bugnon fut reçu triomphalement à Corbelin : réception à la mairie, vin d’honneur à la salle des fêtes, autographes…, la population corbelinoise fêta comme il se doit celui qui venait de remporter le titre si convoité de champion d’Europe.

 

 
 

 

Michel ROBERT

Né à Corbelin le 24/12/1948, il est le fils du docteur Henri ROBERT (médecin à Corbelin de 1934 à 1958). Passionné dès son plus jeune âge par les chevaux, il est devenu un sportif de haut niveau.

Champion de France de concours complet en 1970, il fut ensuite plusieurs fois médaillé olympique. Il est, depuis 1980, considéré comme le pilier de l’équipe de France de saut d’obstacles.

Voici quelques-uns de ses titres prestigieux :

1982 : champion du monde (par équipe) et médaillé de bronze (en individuel) à Dublin.

1988 : médaillé de bronze par équipe aux J.O de Barcelone.

1994 : médaillé d’argent (par équipe et en individuel) aux Championnats du Monde à La Haye.

1999 : 4ème aux Championnats du Monde à Hickstead.

Ses objectifs actuels :

Jeux équestres mondiaux en Septembre 2002 (Espagne)

Jeux olympiques d’Athènes en 2004.